Comment ?

DSC_0005.JPG

La médiation familiale se décline en une série d’entretiens amiables où les personnes se rencontrent en présence du médiateur familial.

La démarche peut être initiée par les personnes elles-mêmes ou orientées par un magistrat, le juge aux affaires familiales pour les questions familiales.

Entre les membres de la familles

Difficultés de communication  /  conflits

  • Le premier entretien, individuel ou ensemble, permet de s’informer sur la médiation familiale, de vérifier ensemble qu’elle répond à la situation et d’envisager l’orientation vers d’autres professionnels.

  • Lors de l'entretien individuel, sera envisagé avec le médiateur familial comment inviter l'autre personne à faire cette démarche de médiation familiale.

  • Chaque entretien dure d’une heure et demi à deux heures et le nombre s’adapte à chaque situation.

  • Les entretiens sont généralement espacés d’une quinzaine de jours.

  • Au terme de la série d’entretiens, il est possible que soit rédigé par les personnes un document avec les principaux accords amiables convenus, type convention parentale. Celui-ci pourra être présenté à un magistrat en vue de son homologation, afin de lui donner la force d'une décision judiciaire.

Les entretiens peuvent être proposés en co-médiation avec l’intervention de deux médiateurs familiaux.

En cas d’éloignement des personnes la visio-conférence est proposée.

Principes

  • Confidentialité, le médiateur familial s’astreint à ne transmettre aucune informations à la place des personnes

  • Impartialité, il soutien chaque personne dans ses opinions et ses positions, il ne prend le parti ni de l’un ni de l’autre ni l’une contre l’autre et il reste tiers extérieur à la situation

  • Neutralité, il n’expose pas de point de vue ni de conseils, il ne prend aucune décision à la place des personnes

  • Indépendance, il se soustrait à toute influence extérieure et prend ses décisions en tant que professionnel centré sur les personnes accueillies

  • Responsabilité, le médiateur familial est impliqué librement par ses opinions et ses actes

Coût

        Les entretiens sont payants, les honoraires sont fixés en fonction des ressources des participants à la médiation familiale.